NICOYA

La péninsule  de NICOYA

Nous rentrons par Peña Blanca après 3h30 de passage en douane. La moitié du temps pour le Nicaragua et l'autre pour le Costa Rica. Dure épreuve pour les nerfs. Pensant que ce serait plus rapide, nous sommes arrivés à la frontière comme des fleurs vers 13h30. Quelle erreur!! Heureusement, nous avions un point GPS à 15Km de la frontière. Et quel point GPS. Perdue dans un endroit où jamais nous nous serions retrouvés, se trouve la finca caña Castilla. C'est une ferme tenue par des Allemands qui propose quelques locations au bord du rio. A 10$ la nuit pour le CC ça nous a paru un peu cher mais en fait, à bien y regarder nous avons pu faire une balade balisée sur le domaine (parmi les 5 ou 6 proposée), des parties de pêche en barque sur le rio, voir pleins d'animaux (singes, paresseux, crocodiles et pleins d'oiseaux). Charlie disposait même d'une petite salle de jeux bibliothèque et nous du wi-fi. Nous y resterons finalement deux jours tant l'entrée en matière de pays nous a plu.

Nous quittons à regret caña Castilla mais nous disons que plein d'autres belles aventures nous attendent ailleurs. Direction le Parc National Rincon de la Viera. Pour cet endroit, on peut dire que le vent a tourné. Le parc étant fermé le lundi, nous avons dû patienter sur le parking balayé par un vent comme jamais nous avions eu auparavant Nous sommes quand même allés dans une partie du parc ouverte pour un sentier de 3Km débouchant sur des eaux thermales. Après un chemin parmi les pires que nous ayons emprunté le garde nous annonce qu'il faut payer 30US$ et que notre ticket ne sera pas valable le lendemain pour l'autre partie du parc. Que faire? Nous ferons demi-tour sur les conseils de tous ceux qui revenaient de la promenade dégoutés d'avoir payé pour ça.
Le lendemain, nous entrons dans le parc pour 35US$ et très rapidement, nous regrettons de ne pas avoir fait demi-tour comme la veille. Pas d'animaux mais énormément de touristes, trois pauvres fumerolles pour se rappeller l'odeur de Yellowstone et c'est tout! A 10h30, nous étions partis en nous disant que çe sera mieux ailleurs.

Vamos a la playa!!!! Celles du Pacifique, il parait qu'elles sont belles et que les bivouacs sont faciles. Nous commencerons par la Playa del Coco puis playa Ocotal. S'en suivront Playa Brasilito, playa Conchal, playa Langosta, playa Junquillal et Playa Ostional. Pendant ces jours passés à se baigner, bronzer et pêcher, nous ferons la connaissance des Lillibussiens. Nous finirons les plages avec Roxanne, Alex, Ian et Rubben et visiterons le reccueil d'animaux de Las Pumas ainsi que le parc du Volcan Tenerio. 

                                                            Boogie board et partie de pêche au Jurel

Playa Lagosto, c'est la que nous croisons les Lillibussiens

En dehors d'un parc un peu médiocre, nous avons trouvé sur cette péninsule tout ce que nous cherchions, à part peut-être les tortues. Nous filons maintenant vers le centre et le nord du pays. Préparons nos K-way, c'est la saison du vent.