El Totumo et le PN deTayrona

El Totumo

 Sandra en parlait depuis bien longtemps et c'est sans vraiment chercher que nous tombons sur ce volcan alors que nous roulions vers Tayrona. L'heure d'aller se rouler dans la boue est arrivée!!!
El Totumo est un modèle réduit de volcan et la différence avec les autres c'est que son cratère est plein de boue. Il parait que c'est bon pour la peau et même si ce n'est pas vrai, nous avons bien ri. Une fois en haut, il faut descendre dans le cratère par une échelle. En voyant les autres on se dit qu'il n'y a que 50cm de boue mais lorsque nous nous apercevons que nous n'avons pas pied, nous comprenons que tout le monde flotte. Drôle de sensation.
Allez, les trois petits cochons, au rinçage dans la lagune. Nous repartons en laissant les lieux presque déserts car c'est l'heure de manger. C'est tant mieux car en temps normal tout un tas de gens gravitent autour de vous pour vous tenir la serviette, pour vous rincer, pour vous prendre en photo, bref tout pour demander une propina.

Oups...

Après Totumo, nous remettons le cap vers Tayrona, nous enchainons les péages et à l'un d'entre eux, plus de porte-monnaie. Ça commence à s'agiter à l'arrière du CC Sandra m'appelle à l'aide, je décide donc de mettre le frein et d'aller les aider. Derrière nous ça klaxonne mais nos oreilles commencent à s'habituer quand tout à coup Sandra me crie: "ON RECULE!!!" Pas le temps de réagir, nous étions déjà dans la calandre du camion de derrière!! Bravo, premier accrochage en 8 mois (galère n°7). Tout finira bien, nous repartirons quand même soulagés de 250 000$col (90€) en arrangement à l'amiable.

Le PN de Tayrona

Ce parc apparait comme un incontournable dans tous les guides. Nous décidons donc d'y aller. En arrivant à la nuit, nous serons ravi que le garde nous laisse dormir devant la grille car nous sommes samedi et tous les villages que nous traversons sont habités par la fièvre du samedi soir, c'est donc très bruyant.
Au petit matin, un film nous sera présenté avant de rentrer dans le parc, les choses ont l'air d'être faites sérieusement. Et le sérieux a un prix. L'entrée + le stationnement avoisinent quand même les 40€.  En arrivant sur le parking, nous retrouvons Yasmine et Malo avec qui nous avions fait la traversée en Ferry. Mais eux repartent, nous nous reverrons peut-être ailleurs...
A l'intérieur, c'est nature, normal c'est un parc, les promenades sont très agréables. Après 1h30 de marche, vous arrivez à une piscina qui vous permettra de vous baigner pour vous rafraichir. Et pour rafraichir, ça rafraichit, l'eau est belle et calme mais elle est froide, étrange pour la mer des caraïbes. En temps normal, la plongée tuba est censée être magnifique, mais aujourd'hui l'eau est trop agitée. En dehors de ces piscinas la baignade est interdite car trop dangereuse. Le village est des plus simples et l'ambiance est très root's (sauf dans les lodges j'imagine). Vous passez dans la forêt pour rejoindre la plage et vous apercevez qu'il y a des tentes et des hamacs un peu partout.
Nous reviendrons dormir sur notre parking très tranquille et apprécierons le calme de la forêt après plusieurs jours à Carthagène.
Nous partons de ce parc et quittons le littoral pour rejoindre le centre du pays. Nous avons envie de petits villages typiques car pour l'instant les villes traversées ne nous inspirent pas trop (en dehors de Carthagène)