La Gaspésie (Province du Québec)

Quebec camping car
Les canadiens nous disaient que c’était un endroit incontournable, et bien nous validons.
Les paysages, l’histoire, la pêche, la nature et les animaux, les fleurs odorantes (la roses est très présente et aussi odorante qu’une prise d’airwick !!!mdr), tout y est agréable et parfois même dépaysant. Quant à l'accueil des Québécois, pas de surprise, ils sont bien comme tout le monde nous l'avait dit, débordants de gentillesse. En quelques jours, nous avons passé de très agréables moments et sommes même invités à plusieurs endroits pour prolonger les discussions.

Un peu comme chez nous.

Quebec camping car

Ce n'est pas pour ça que nous sommes venus, mais c'est quand même agréable d'entendre parler français, surtout avec ce petit accent que nous sommes finalement bien habitué à entendre en France (les artistes québécois ne manquent pas). Et Il n'aura pas fallu attendre bien longtemps pour parler avec eux car les Québécois aiment bien parler et je crois bien que nos plaques d'immatriculation française ne les laissent pas indifférents. Ca a souvent été le début d'une discussion mais pas seulement, ils aiment parler de tout et avec tout le monde.
C'est comme ça que nous avons passés des soirées au bord de la plage avec des Québécois en vacances ou en voyages en van. Les discussions se lancent très facilement partout et sur tout.

La mer et la pêche.

  • Quebec camping car
  • Quebec camping car
  • Quebec camping car
  • Quebec camping car
  • Quebec camping car

Je pense que ça c'est un peu comme chez nous, beaucoup d'eau froide donc très peu de baignade. Les ports à notre grand étonnement, sont moyennement charmants mais sont l'occasion de faire des parties de pêche aux maquereaux. C'est quand on y regarde de plus près que l'on remarque autre chose. "Tiens, y'a une tête qui sort de l'eau!" hé oui, c'est un phoque qui est venu nous dire bonjour. Avec un peu d'attention on remarque qu'il y en a plein qui sont là pour pêcher tout comme les fous de Bassan ou ces autres oiseaux noirs dont nous ne connaissons pas encore le nom. Un matin, en papotant avec des vacanciers garés à côté de nous, nous avons appris qu'à quelques quarts d'heure près, nous aurions pu voir une baleine. RRRH!
On ne s'en rend pas compte tout de suite mais les côtes gaspésiennes, contrairement aux nôtres, ne sont absolument pas polluées d'immeubles. C'est bien simples nous n'en avons pas vu un seul en plus de 10 jours. Ce qui fait que lorsque l'on s'approche d'une ville ou d'un village, l'impression de nature, de simplicité et d'authenticité prédomine. C'est ce qui fait qu'on s'y sent bien partout. Pas d'embouteillage, pas de klaxon, pas de flot de touristes qui vous bousculent et vous marchent sur les pieds. A bien y réflechir, je pense que ça devait être comme ça en France, il y a 60 ans... N'y voyez rien de péjoratif dans ce propos à l'égard de la Gaspésie, c'est sûrement un peu pour ça que les gens l'apprécie tant. Les maisons sont colorées et le vert des pelouses tondues rases vous sautent aux yeux.

La nature et les randonnées.

  • Quebec camping car
  • Quebec camping car
  • Quebec camping car

Ceux qui nous connaissent savent bien que nous ne sommes pas de gros marcheurs (surtout moi) mais lorsqu'il s'agit d'aller voir des animaux dans un décor à tomber par terre, c'est différent. Les parcs naturels sont nombreux et se prêtent à merveille à la randonnée. C'est à l'occasion de l'une d'elles que nous avons croisé le chemin d'une femelle orignal accompagnée de son petit. Mémorable! C'est quand même autre chose que de les voir dans un zoo, c'est comme une belle récompense après une bonne marche. Je crois que la famille a pris goût à ces marches nature maintenant que les jambes sont rôdées. Enfin, il reste encore beaucoup d'entrainement à faire d'ici le Machu Pichu...

Et la culture dans tout ça?

  • Quebec camping car
  • Quebec camping car
  • Quebec camping car
  • Quebec camping car

Et bien si, elle a sa place, le parc national de Miguasha nous a émerveillés avec ses fossiles vieux de 380 millions d'années. Pour la petite histoire, c'est à ce moment-là que la vie aquatique a commencé à s'étendre à la terre. Un thème parfait pour Charlie puisque les dinosaures ne sont alors plus très loin!
Charlie a aussi beaucoup aimé le Bio parc (voir les actus de Charlie) qui nous a permis de voir tous les animaux du Canada. Nous sommes maintenant impatients des les croiser dans la nature, attention aux ours!!! En fait, il n'y a pas grand chose à en craindre car il sont plutôt craintifs et fuient volontiers les hommes. Ouvrons quand même l'oeil, on ne sait jamais.
Enfin, le parc Exploramer nous a dévoilé les secrets sous-marins. Nous serions bien repartis avec un homard ou deux pour mettre sur le barbecue mais bon...

Presque parfait...

Vous l'aurez compris, la Gaspésie est une terre de tranquillité où il fait bon se détendre et s'en mettre plein les yeux. Mais gare à vous si l'envie vous prend de sortir après souper (vers 18h!!) sans protection contre les moustiques. Ils sont voraces et les habits ne leur font pas peur. La journée, en forêt et même en plaine le relais est pris par les taons et autres bestioles suceuses de sang. Le tout c'est d'être préparés et équipés car je crois bien que les moustiques et autres "parasites" ne sont pas prêts de nous quitter de sitôt.
Autre difficulté: les bivouacs nature. Ce n’est pas évident d’échapper aux campings. Trouver un endroit sympa pour bivouaquer peut demander quelques efforts de recherche car les haltes municipales pourtant très nombreuses et bien équipées sont interdites aux CC la nuit, surtout aux abords des points touristiques. Mais avec un peu de persévérances et de contacts avec les canadiens, on y arrive et les surprises sont très souvent bonnes. 
Pour terminer sur une bonne note, un grand merci à Jacques et Manon (accompagnés de Blacky et cocotte), Pierre et Diane, Daniel, Myriam et Juliette, Paul André et ses parents ainsi que tous les autres pour tous ces bons moments, courts ou plus longs passés ensemble.

Quebec camping car