28/10-15/11/2014: De Mazatlán à Guadalajara

Mazatlán.

Quelle surprise de voir autant d'américain ici. Une partie de la ville semble même être faite pour eux, celle des hôtels. On y retrouve beaucoup d'enseignes américaines. L'autre côté de la ville, le centre historique, est beaucoup plus charmant. Nous y passerons quelques heures le temps de se promener et de faire le marché.
Mazatlán nous donnera aussi l'occasion de revoir la famille dromadaire attendant une solution pour réparer leur camping-car fatigué. Après deux jours passés à refaire les pleins de tout, nous quitterons Mazatlán pour aller vers le sud.

Santiago Ixcuinlta

C'est par hasard que nous arrivons à Santiago Ixcuinlta, nous étions partis pour une autre ville un peu plus loin mais la nuit arrivant, nous avons préféré faire halte. Et nous avons bien fait car cette ville aura été vraiment agréable. Nous y sommes arrivés en pleine période la fête des morts. Les places sont donc généreusement décorées par des squelettes en papiers mâché de toute taille et des autels pour les morts. Les gens viennent partager leur joie de vivre avec les morts. A cette période, les cimetières deviennent également des kermesses, lieu de pic-nic au milieu des tombes. La mort est célébrée avec des rires plus qu'avec des pleurs.
Charlie a eu l'occasion de faire Halloween entouré des petits mexicains partis en quête de bonbons.

                                                             San Blas

Nous sentons qu'après San Blas, la mer, les baignades et les parties de pêche ne seront plus pour tout de suite alors pour rejoindre Guadalajara nous décidons de ne pas passer par Tépic mais plutôt de longer un peu plus la côte. C'est comme ça que nous atterrirons  ici. L'ambiance ressemble un peu à celle de Santiago. La fête continue à San Blas. Place très festive et décorée.
San Blas est donc au bord de l'eau, c'est un ancien repère de pirates. La ville se trouve à la jonction entre l'océan et une rivière où les pirates se cachaient attendant les bateaux de marchandises.
A notre grande surprise, l'océan est chaud et les vagues assez imposantes. Nous avons bien profité de ces derniers bains. Pour nous restaurer, Sandra s'est essayé à une ceviche après que Thomas soit revenu de la pêche avec les mexicains. La ceviche est un plat typique où le poisson est cuit dans le jus de citron et est ajouté à des oignons, des tomates, du concombre et de la coriandre. Accompagné des totopos, c'est divin. 

Tequila

Nous roulions tout droit vers Guadalajara quand sur la route, nous apercevons le panneau TEQUILA. Nous dégainons notre guide et décidons d'y faire une petite pause. Le temps de faire le tour de la ville, de visiter le musée et de faire quelques emplettes histoire de remplir le bar d'un breuvage local, nous pensions en avoir pour deux heures, trois maxi. Nous resterons trois jours!!

A peine avions nous franchi le seuil de la ville que déjà, les rabatteurs nous se précipitaient autour du CC pour nous vendre je ne sais quelle visite. C'est dire si la ville semblait touristique. Tant pis, nous sommes là, allons-y, en plus ça a l'air joli.
Comme prévu, nous faisons un petit tour de ville et trouvons assez rapidement le musée. Un peu de culture, après tout ça ne peut pas faire de mal. Le musée est petit mais rassemble un tas d'informations sur la fameuse boisson élaborée à partir de l'agave. A la sortie, une dame nous propose une dégustation et très rapidement la conversation s'engage et se passionne. Nous venons de faire la connaissance d'Alicia et Carlos. Dix minutes plus tard, nous étions dans une cantina tout ce qu'il y de plus authentique à déguster des cocktails à base de Téquila.

Assez rapidement, nous avons compris que nous passerions la nuit dans cette ville. A cause de l'heure et des cocktails ingurgités mais surtout parce que nous avions encore beaucoup de choses à partager avec Alicia et Carlos. Très vite nous nous sommes retrouvés chez Alicia, avons fait connaissance avec sa fille Oriana et avec son fils Jésus. Les jours qui ont suivis ont été riches en découverte et en échanges. Nous avons eu droit à un tour de la ville commenté, à une visite privée du lieu où s'entrainent ses fils au cheval et au lasso, à une visite guidée d'une fabrique de téquila, un tour dans le ranch de son père avec leçons de lasso, visite du site historique de Guachimontones, emplettes aux marché et cours de cuisine et invitation dans un restaurant au charme fou. Vous l'aurez compris, nous n'avons pas eu le temps de nous ennuyer pendant ces trois jours.
Nous avons appris plein de choses sur le Mexique et le mexicains. Nous les savions gentils et accueillant, c'est une fois de plus confirmé.
Notre prochaine étape sera Gaudalajara et, coup de chance la soeur de Carlos Lili, nous a rejoint pour le dernier déjeuné, elle était accompagnée de David et Sébastian (français), tout trois habitant à Guadalajara, nous avions donc une adresse de bivouac pour le soir même. Cool!!

Diaporama Tequila

                                                          Guadalajara

Encore une grande ville! Nous n'en sommes pas fan mais en plus de faire du tourisme nous aurons peut-être la possibilité de trouver des livres en français pour Charlie, une batterie pour le CC et un garagiste qui pourra nous trouver une solution à ce bruit dans la roue arrière. Nous reverrons par la même occasion David, Lili et Sébastian. D'ailleurs, grâce à eux nous avons trouvé un bivouac plutôt agréable et sécure pour cette si grande ville: Le quartier Las Funtes à Zapopan. (points GPS ici).


La visite de la ville est plutôt plaisante mais nous avons été interrompu par la pluie. Elle nous accompagnera d'ailleurs pendant quelques jours. Pour nous consoler, nous passerons pas mal de bon temps devant des verres et des bons plats en compagnie de Lili, David et Sébastian. Du temps sera aussi passé à réparer le frigo qui nous a joué des tours à peine arrivé.
Au final, nous aurons passé pas mal de temps ici mais avons fait plus de travaux que de tourisme.
Nous avons passé notre dernière soirée à San PedroTlaquepaque, c'est une des trois villes entourant Guadalajara. Nous y retrouverons le charme et l'animation des villes plus petite.

Trajet